Einucent's Weblog

Une Moussaka que c’est pas de la Moussaka

Posted in Ecologia de tots los jorns by Mars on Octòbre 5, 2011

Allez,  en français pour une fois…

Je me suis librement inspiré d’une recette dont l’original est consultable ici. Elle m’a paru intéressante parce qu’elle évoque l’imbrication des étapes.
Un grec me ferait remarquer que mes courgettes sont de trop pour appeler ça Moussaka. J’ai accommodé en fonction de mes légumes disponibles et j’avais envie d’essayer le mariage Aubergine-Courgette-Tomate, déjà très concluant dans mes tians et autres barquettes d’aubergines farcies.
Les [mentions entre crochets] sont conservées de la recette d’origine mais ne correspondent pas à ce que j’ai fait. Les temps sont différents et je n’utilise jamais de poivre, mais un triplé sel-Cayenne-muscade.
J’ai pas fait de photos, j’avais pas l’appareil et de toutes façon quand on cuisine on se salit les mains.

Ingrédients :

La garniture :

(pour 4 personnes)
– 1 aubergine
– 3 petites courgettes
– 6 pommes de terre
– 250 g de bœuf haché (il faudra que j’essaye avec du tofu pour en servir à un autre public
– 3 tomates (+/- une demie brique de coulis de tomate)
– 1 oignon
– de l’huile d’olive
– du basilic,  de l’estragon
– de la cannelle
– une cuillerée à soupe de miel
– noix de muscade
– sel, poivre

Pour la Béchamel :

– 30 g de beurre
– 30 g de farine
– 33 cl de lait

Préparation :

1) La sauce tomate
– Émincer les oignons et les faire blondir dans une casserole.
– Ajouter la cannelle.
– Ajouter les tomates découpées grossièrement en dés.
…une bonne rasade d’huile d’olive,
…le basilic, l’estragon,
… et le miel, sans essuyer (ni lécher) la cuillère,
– saler, [poivrer,] et laisser réduire le tout à feu moyen.
(25 min ou plus, jusqu’à arriver à l’étape 5)

On doit obtenir une sauce, que l’on peut homogénéiser avec du coulis de tomate tout prêt).

Pendant que la sauce mijote…

2) Les aubergines et les courgettes
– Les découper en rondelles (sans les peler), saler généreusement, et les laisser dégorger le temps de l’étape 3.

Conseil pour faire dégorger : dans un plat, alterner des couche de tranches salées et une couche de papier absorbant ou les laisser dans une passoire.

3) Les pommes de terres
– Eplucher et découper les pommes de terres en fines rondelles.
– Disposer les rondelles de pommes de terre au fond d’un plat à gratin assez haut, huilé.
– Arroser les pommes de terres d’un peu du jus rendu par les tomates qui mijotent (ce qu’on peut avoir en surface avec la cuillère à soupe qui a servi pour le miel).
– Passer le plat de pommes de terre sous le grill [5 à 15 minutes] selon votre four, pour qu’elles dorent.

4) Les aubergines & co, le retour…
– Transvaser les rondelles vers une passoire en attrapant le papier absorbant, retourner le plat pour qu’ils s’égoutte.
– Les passer à la poêle à feu fort pour les faire griller un peu de chaque côté, les réserver en réutilisant le même plat.

5) La viande
– réserver la sauce tomate dans un grand bol.
– Dans la casserole, faire revenir la viande hachée à feu assez fort, saler, [poivrer] et verser l’eau rendue par la viande sur les pommes de terre toujours dans le four.
– Ajouter la sauce tomate-oignons et baisser le feu (très doux).

À ce moment, sortir le plat de pommes de terres du four et le préchauffer le four à 200°, thermostat 6-7 (180-210°C).
Les étapes 4 et 5 peuvent se mener de front.

6) La Béchamel
– Dans une petite casserole sur feu doux, faire fondre le beurre avec la farine et laisser blondir pour obtenir un appareil homogène.
– Incorporer PETIT À PETIT le lait en n’arrêtant jamais de remuer, ça peut prendre 20 bonnes minutes, on doit obtenir une sauce assez épaisse.
– Saler, [poivrer], râper la noix de muscade.

7) Les couches
– Par dessus la couche de pommes de terre, étaler la moitié de la viande hachée avec la tomate, puis la moitié des aubergines, puis l’autre moitié de viande, puis l’autre moitié des aubergines, un filet d’huile d’olive, puis la Béchamel.

8) La cuisson
– Enfourner le tout dans le four à 200°, thermostat 6-7, et laisser cuire 1 h (la Béchamel doit croustiller et être dorée).

Essayez, régalez vous et surtout CUISINEZ VOUS MÊMES !

Vous m’aidez à lui trouver un nom ? 😉

Tagged with:

Un plat vegetarian a mon biais

Posted in Uncategorized by Mars on Genièr 26, 2011

Recepta a la lesta, entau, que ‘chabe mas de la realisar. Las quantitats son a vusda de nas, faretz a la vòstra mòda. Prenguèi pas de fòtos queste còp, perdon.

  • Pialatz pron de trufas per emplenir un plat a forn ;
  • pialatz 2-3 lissas d’alh e tiratz ne’n lo germe ;
  • passatz la facia trenchada de ‘na lissa d’alh dins lo fons dau vòstre plat, mai sus los costats, hapcharetz lo demai ;
  • fasetz chaurar pron de bulit de salat per cubrir las trufas ;
  • fasetz de las trenchas de trufa, a la gròssa fau que siá 2 còps espès coma la lama dau coteu ; las botaretz a pre-cuere quora quò bulís ;
  • graissatz lo fons dau vòstre plat d’un culherat de sendós ;
  • esbrejonatz quauques calaus ;
  • cassatz un uòu dins ‘na calòta, battatz lo coma lo contengut d’un potinon de crema (10 cl), bujatz la mesma quantitat de leite dins lo potinon per espandir vòstre apparelh. Sasonatz au vòstre gost (sau, muscada per me) ;
  • trenchatz de pron de Forma d’Ambèrt per clafir la susfácia dau plat ;
  • ‘lumatz lo forn per lo chaurar a termostat 7 ;
  • las trufas deurian èsser cueitas (lo coteu deu punchar tras sens que la trufa l’i demòre estachada), gotatz-las (en gardar lo bulit !) pausatz ne’n la meitat dins lo fons dau plat ;
  • pausatz la meitat de l’alh hapchat sus las trufas e las trenchas de Forma mai los mai gros bocins de calau ;
  • bujatz las micas de calau e lo demai de l’alh dins l’apparelh ;
  • pausatz la segona meitat de las trufas ;
  • rapatz un brave bocin de Cantal per dessur lo tot ;
  • botatz au forn, a termostat 5.

La recepta es liurament inspirada daus cosins Arpitans dau Deaufiné, que son dins un país de calaus tant coma mos vesins de Perigòrd. Faguèi coma los fromatges qu’avèm n’autres dins lo massiu (e que ne’n ai maison, jós la man).

L’eideia es de far un plat sens charn mas semblaria de conven pas au gost de tots los vegetarians…

Tagged with: